dimanche 16 juin 2019

Homélie Solennité de la Sainte Trinité C 2019


Homélie Solennité de la Sainte Trinité C 2019
Carmel de Saint Maur – Père Maurice BOISSON
Pr 8,22-31 ; Rm 5,1-5 ; Jn 16,12-15.
"A Pâques... ou à la Trinité » ! dit une chanson populaire. Il y a 5 siècles, quand les rois de France faisaient des emprunts publics, ils promettaient un remboursement à Pâques... ou à la Trinité ! Peut-être jamais ! La fête de la Sainte Trinité est bien loin, surtout quand on en fait un problème de math : 3 ça fait 1, 1+1+1 ça fait 1 et c’est 3 ! Tout ça est un peu compliqué...
Alors que c’est la carte d’identité de Dieu. C’est qui est Dieu, sa vie. C’est la maquette sur laquelle on est fait : à son image et à sa ressemblance. La Trinité est une manière de dire comme Saint Jean : Dieu est Amour. S’il est Amour, il ne peut pas être seul.
Le mot Trinité n’est pas employé dans l’Evangile. Jésus nous parle de personnes concrètes qui sont en relation

samedi 15 juin 2019

Messe de la Dédicace de Notre-Dame de Paris

Prière universelle La Sainte TRINITE.


Prière universelle La Sainte TRINITE.
Ref : Dieu Trinité, nous te supplions !

Dieu Père, dont l’amour se répand dans les cœurs, aide l’Eglise à accueillir et à faire grandir cet amour partout dans le monde.

Dieu Fils, toi qui trouves tes délices avec les fils des hommes, que jamais plus  personne ne fasse subir à autrui le supplice et la Croix.

Dieu Esprit Saint, Toi qui nous fais connaître ce qui vient de Dieu, révèle à ceux qui souffrent de quel immense amour ils sont aimés.

Dieu Trinité, Toi qui nous donnes tout, aide-nous à rejeter les idoles de ce temps et à n’avoir d’autre richesse que Toi .

vendredi 14 juin 2019

Quelques réflexions - 14 Juin


Quelques réflexions - 14 Juin
Carmel de Saint-Maur - Père JM Bouhans

Dans la lecture Paul parle d’un trésor dans des vases d’argile : Jésus au cœur des apôtres.… C’est lui notre trésor dans nos vases d’argile, ces amphores pour porter, et transporter. Un seul Seigneur et une communauté qui porte et transporte ce trésor. L’important c’est le contenu pas le contenant. Et Paul le sait : il porte dans son corps à la fois la mort et la manifestation de la vie de Jésus. Il a connu bien des détresses dans sa vie, porté dans son corps la croix, la mort de Jésus pour annoncer aussi la vie du Christ dans la communauté.

Il s’agit de ne pas garder le trésor : nous croyons et nous parlons, c’est l’annonce à vivre de la vie même du Christ en toute circonstance. C’est aussi avoir le même esprit de foi : vivre dans l’unité pour mieux témoigner.

Dans l’évangile Jésus aborde un sujet difficile : c’est dans la qualité du regard sur l’autre que se joue la qualité de la relation et Jésus donne plus d’importance à ce regard qu’à l’acte coupable.

A l´Armada de Rouen, les chrétiens sur le pont !

Climat : « le temps presse ! » prévient le pape qui appelle à une action « ici et maintenant »




Pape François

Climat : « le temps presse ! » prévient le pape qui appelle à une action « ici et maintenant »

 

« Nos enfants… ne devraient pas avoir à payer le coût de l’irresponsabilité de notre génération »

Quelques réflexions - 10 Juin


Quelques réflexions - 10 Juin
Carmel de Saint-Maur - Père JM Bouhans

La liturgie nous propose aujourd’hui et pour trois semaines la seconde lettre de Paul au Corinthiens. Et L’évangile de son côté nous offre durant 12 semaines une lecture presque continue de l’évangile de Matthieu.

L’entête de la lettre aux Corinthiens est écrite avec précision. Paul est apôtre par la volonté de Dieu. Apôtre à cause de la vision sur le chemin de Damas, il rejoint ainsi les témoins oculaires de l’évangile. Timothée qui n’a pas eu la vision du chemin, et pas non plus le privilège d’accompagner Jésus est le frère de Paul, son collaborateur, son fils bien aimé, mais ne reçoit jamais le titre d’apôtre. Par cette lettre tous deux s’adressent à l’Eglise de Dieu qui est à Corinthe. En effet, comme la plupart du temps, Paul n’écrit pas seul.

17 Anne de Saint Barthelemy

jeudi 13 juin 2019

Journée des pauvres : « traités comme des ordures », le plaidoyer du pape




Pape François

Journée des pauvres : « traités comme des ordures », le plaidoyer du pape

 

 

« Les pauvres sont des personnes à rencontrer » (Message intégral)

L'Eglise, vecteur de la transition écologique?


L'Eglise, vecteur de la transition écologique?

Deuxième journée de réflexion "Laudato Si", organisée par la COMECE ce 12 juin 2019 Si les chrétiens veulent répondre au « cri de la Terre et au cri des pauvres », il est urgent de procéder à une conversion... de leurs modes de vie.  C'est l'appel lancé par les évêques des Conférences épiscopales européennes - la COMECE - qui proposaient, …

L'Eglise, vecteur de la transition écologique?

lundi 10 juin 2019

Homélie de la Pentecôte Année C 2019


Homélie de la Pentecôte Année C 2019
Carmel de Saint Maur - Père Maurice BOISSON
Ac 2,1-11; Rm 8,8-17; Jn 14,15-16.23b-26.

"Souffle sur le feu!" disaient nos parents, quand celui-ci s'éteignait. On soufflait sur la braise et le feu repartait. Quand le courage et l'énergie intérieure deviennent de la braise fragile, le souffle d'une parole, d'une présence, d'un geste, souvent ranime la flamme intérieure. Quand on est devant une tâche importante, quand on veut témoigner du Christ et de l'Evangile dans ce monde difficile, on a besoin de souffle et de feu intérieur pour tenir et affronter les difficultés.
La braise était peu ardente dans le cœur des proches de Jésus 50 jours après Pâques. Ils l'avaient bien vu vivant, ressuscité... depuis une dizaine de jours, à l'Ascension, il avait disparu à leurs yeux. Il avait quitté leurs regards, leur laissant une promesse, "Je ne vous laisserai pas seuls, je vous serai présent autrement". Je vous enverrai la force d'en haut et vous serez mes témoins... mon Père vous enverra l'Esprit Saint".

samedi 8 juin 2019

6 juin 1944 : le mystère de l’orgue qui jouait sous les bombes


Les chrétiens et la commémoration du débarquement



Téléchargez les images - 6
Vendredi 14 juin
à 20h40
Les chrétiens et la commémoration du débarquement
Hors-les-Murs
Le 6 juin 1944 débarquaient sur les côtes normandes des hommes venus des quatre coins du monde pour secourir la vieille Europe envahie par le nazisme. Cet évènement a bouleversé le cours de notre histoire commune. Américains, Anglais, Allemands, Canadiens, Français et bien d’autres nationalités se sont retrouvés ces 5 et 6 juin 2019 en Normandie pour célébrer le 75e anniversaire du Débarquement.
À cette occasion, la rédaction de KTO propose de découvrir la place de la prière au coeur de cette commémoration. Y a-t-il un sens chrétien à l’effort de mémoire ? Comment peut-il porter un fruit de paix pour les générations futures ?